Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tanit... la déesse


Rechercher

Musique

21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 15:35
. Respect de l’environnement


    Ce n’est pas quelque chose qui est né avec Tanit, depuis longtemps nous sommes soucieux des traces que l’on laisse sur la planète et nous nous efforçons de les réduire au maximum. C’était alors une évidence que notre voyage avec Tanit se ferait au plus proche de la nature. La pollution des océans est peut-être la moins visible, mais elle n’est pas la plus négligeable et laisse elle-même de nombreuses traces sur les côtes.
    En bateau l’océan est votre jardin, qui ne respecterait pas son propre jardin ?


. Nos points faibles


    Préserver la planète, apprendre à Colin comment respecter au mieux son environnement… comme une ligne de conduite que nous aimerions suivre au plus juste. Mais bien sûr, comme tout à chacun, nous avons nos points faibles, et s’ils ne sont pas des moindres, nous nous efforcerons de faire  basculer la balance du bon côté.
Notre premier souci est la carène et son entretien. Tanit demande peu de soin pour sa coque, mais le carénage est une étape obligatoire. Et s’il est difficile pour le moment de trouver des produits écologiques et efficaces, le temps jouera peut-être en notre faveur. Il est cependant évident que nous éviterons les carénages sauvages.
    Ensuite, nous ne pouvons nous permettre de partir sans moteur… peut-être ne sommes-nous pas suffisamment fous ! Pour des raisons de sécurité et de manoeuvrabilité, notre Totor est indispensable. Ce qui lui vaut lui aussi d’avoir un petit nom…
En outre, pour l’utilisation de quelques appareils, qui nous apparaissent eux aussi très utiles, le moteur pourra entretenir la charge des batteries si l'éolienne ou le panneau solaire nous faisait défaut.
Il existerait pourtant une solution pour consommer moins d’énergie, la pile à combustible. Malheureusement, notre budget ne nous permettrait pas d'en acquérir une pour le moment.


. Nos points forts


    Nous nous contenterons d’un seul moteur car notre annexe avance à la force des bras ou du vent. L’annexe à voiles nous paraît être une bonne idée pour ne pas perturber la tranquillité de nos escales.
A bord, peu d’appareils électroniques ou électriques. Pas de pompe électrique ou de pilote automatique… et encore moins de micro-onde ou de machine à laver ! Pour la lumière et les essentiels à la navigation, le vent et le soleil devraient nous fournir suffisamment d'énergie.
Depuis un moment maintenant, nous nous intéressons aux produits biologiques et écologiques. Intérêt qui va grandissant depuis l’idée de partir. Il est donc évident que tout ce qui pourra quitter Tanit pour l’océan ne sera pas nuisible pour ce dernier.
De notre alimentation, aux produits destinés à notre toilette ou à l’entretien de Tanit. Pour la lessive, je compte continuer à utiliser les noix de lavage, avec peut-être une lessive liquide 100% biodégradable en appoint. Le linge se lave très bien en navigation dans un filet que l’on laisse traîner derrière le bateau. J’aimerais dégoter une petite machine manuelle pour les escales.
    Pour les vivres, nous souhaiterions partir avec un an de provisions, hors produits frais. De nombreux produits biologiques existent maintenant, y compris en conserves ou déshydratés.
    Le tri des déchets va de soi, même le carton imprimé n’ira pas à la mer. Je précise que la place et le poids ne sont pas un problème sur Tanit. D’autant plus que nos navigations excèderont rarement quinze jours.
Bien sûr, la pharmacie sera elle aussi essentiellement naturelle. De nombreux ouvrages existent sur l’homéopathie et les plantes, je compte sur eux. Comme les huiles essentielles, qui sont pour moi indispensables dans ce genre de projet.
De son côté, Colin est déjà « un bébé bio » depuis sa vie intra-utérine… Et si d’ici là il ne porte plus de couches, les couches lavables seront tout de même dans les cales, au cas où ! Avec quelques couches biodégradables pour les temps humides

Partager cet article

Repost 0

commentaires