Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tanit... la déesse


Rechercher

Musique

26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 14:28
Mardi 20 août

Nous quittons La Corogne vers 10 heures, bien décidé ce coup-ci à passer le cap Finisterre bien que le vent et la houle ne soient pas encore avec nous. On se fait donc bien brassés ce qui m'incitera à rendre mon dîner de la veille! Pourtant, je vous jure, j'ai bien mangé au petit déjeuner... En fait, ce sont surtout les allers et retours à l'intérieur pour m'occuper de Colin qui me rendent malade....mais ça passe vite.

Nous admettons enfin qu'il sera dur de déposer Minou en Crête, nous avons pris trop de retard; à défaut, il verra sûrement la Sicile, et du même coup nous décidons de faire une petite pause sur l'île d'Ons.

Le petit village d'Ons


Nous mouillons tranquillement, à l'abri de l'île, devant notre première plage aux reflets turquoises! Les îles de l'Atlantique sont connues pour leur petit air d'Antilles, un peu comme les Glénans chez nous, c'est-à-dire la température de l'eau en moins! Comme nous sommes curieux, et sûrement pas assez fatigués, nous mettons Titanit à l'eau et partons à la rame pour passer la soirée au village ( à 2 kms par un petit sentier). Colin ne s'en plaint pas, j'ai ressorti mon pagne et je le porte dans mon dos comme un petit africain.

La plupart des bateaux qui étaient au mouillage avec nous se mettent sur bouée devant le village pour la nuit. Ces bouées sont louées par un des petits restaurants du port. C'est donc seuls que nous passerons la nuit au mouillage.

Le Parc National Maritime des Iles Atlantiques est situé dans la province de Pontevedra. Il inclut les îles Cíes, l'île de Ons, l'île Cortegada et l'île Sálvora. Elles font toutes partie des Rías Baixas (rias inférieures), des estuaires envahis par la mer. La surface protégée se divise entre 7.138 hectares maritimes et 1.195 hectares terrestres.

Ce parc naturel comprend une biodiversité assez étonnante. Pour la flore, on dénombre 200 types d'algues et 400 espèces de végétaux terrestres. On y trouve la plus grande forêt de lauriers d'Europe. La faune, quant à elle, est très variée. Les îles accueillent une importante colonie d'oiseaux marins : mouettes, cormorans, guillemots... En dehors des habituels crustacés et mollusques, vous aurez peut-être la chance de voir une tortue, un phoque, un dauphin ou même une baleine !

Nous quittons donc Ons dans la matinée de mardi pour faire route sur le Portugal.....quelle escale? Nous ne jurons plus de rien!
Nous attaquons au moteur dans la pétole et dans la brume; quel désespoir  quand le ciel s'éclaircit quelques après laissant apparaître les Cíes....qui ont l'air si proches.


Les îles Cies dans la brume


Nous n'avons pas trop le temps d'y penser, un joli grain nous tombe dessus, rendant encore plus délicat le croisement avec les "mastodontes".
Ce n'est que mercredi,au petit matin  que le vent de nord nous fera enfin ses honneurs, accompagné d'une mer qui s'agite de plus en plus; pour le moment nous sommes ravis, l'allure n'est pas super confortable, mais enfin nous avançons, battant même des records puisque Tanit filera fièrement ses 7 noeuds de moyenne (avec une pointe à 8 noeuds, du jamais vu!).
Seulement, toute la journée à cette allure, on commence à fatiguer un peu et certains estomacs ne s'adaptent pas complètement. De voir que la nuit ne calme rien, que le régulateur est HS pour le moment (juste un bout à changer, mais la mer est trop creuse pour se lancer dans ce genre d'acrobaties).....on a le moral dans les chaussettes...., et il va falloir tenir comme ça jusqu'à jeudi après-midi.

C'est donc rincés, fatigués et affamés que nous nous amarrons à la Marina de Cascais au Portugal, jeudi 22 aôut. Nous ne pensons qu'à une chose: douche et dodo; seulement, après avoir fait les formalités d'entrée et pris connaissance des tarifs, changement de programme, on fait les pleins et les lessives rapidement pour filer au mouillage dans la baie.

Nous resterons là jusqu'au 27 août, le mouillage est venteux en journée à cause du thermique, mais la météo n'est pas avec nous pour descendre et ce sera l'occasion d'aller visiter Lisbonne.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

denis bruno 27/08/2008 13:02

heureuse de parfaire ma géographie,vivement une wi-fi operationnelle afin d'en connaitre un peu plus!pensons fort à vous et souhaitons des vents très favorables!!!fred and CO

alain et joëlle SCHREYER 27/08/2008 08:56

Lentement, mais sûrement ! Nous aussi on vous aime grosses bises. Ici dans l'Est le temps est délicieux et on navigue cool sur la Saône...