Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tanit... la déesse


Rechercher

Musique

22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 23:54

Nous sommes arrivés à Lampedusa par l'ouest et avons longé la côte sud pensant mouiller à la Isla Conigli, cadre idyllique pour se remettre de nos deux jours de pétole. Seulement, à peine avions-nous jeté l'ancre que nous nous faisions déloger car le site est une réserve naturelle.


Nous avons donc continué à longer la côte sud afin de mouiller dans la Calla Gutglia à l'entrée du port. Ce mouillage est facile d'accès même de nuit, nous avons jeté l'ancre par 6m d'eau sur un fond de sable. La plage est blindée de touristes et de transat mais la baie est bien protégée des vents de SW à E en passant par le N.


Mouillage: 35°29'8659N - 12°35'9530E


Malheureusement nous avons vite été délogés par un fort vent de SE et sommes donc allés nous réfugier dans le port.

Nous avons mouillé cul à quai sur ancre face à l'entrée du port près de la Punta de la Sanita, entre la Calla Salina et la Calla Palme.

A Lampedusa, en tant que français, nous n'avons ni douaniers ni policiers. C'est un des rares ports encore gratuit de Méditerranée. Il est aussi possible, facilement, de se mettre à couple d'un bateau de pêcheur.

Vous trouverez facilement la station service à quelques mètres du quai et vous pourrez aussi y remplir vos bidons d'eau.

Peu de cybercafés, mais un point presse-internet dans la Via Roma.

Il a une supérette Via Roma, mais celle de la Calla Palme est mieux fournie. Pour les fruits et légumes vous trouverez des vendeurs Via Roma.


Côté enfants:

Beaucoup d'enfants dans les rues et quelques parcs de jeu, Colin y a fait pas mal de rencontres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires