Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tanit... la déesse


Rechercher

Musique

17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 14:41

Ce matin-là à Idiocity,
Le roi se leva fort angoissé.
Il eut une nuit, terriblement,
affreusement, désarmante.

Avant de raconter ses pires cauchemars
Nous devons, en quelques mots,
Vous décrire sa Majesté et son royaume.

Les gens, à Idiocity,
A force de manipulation,
de mensonges et de désinformation,
En étaient venus à acclamer,
un prince au QI bien moins grand que l'ego.

Mais, séduits par la grandeur
de ses nombreux amis, ils finirent
par faire de la jeune altesse,
le roi de leur pays.

Il ne fallut que peu de temps
à cet usurpateur de couronne
pour transformer le royaume
en paradis utopique.

Ainsi les assassins capitalistes,
qui vénéraient leur Dieu,
crurent pouvoir déjouer les lois humaines.

Ce matin-là donc,
en ouvrant l'oeil,
le roi fut pris de nausées.

Il ne sait plus très bien,
ses pensées sont embuées,
mais il sait que l'heure est arrivée.
En bon catholique, notre roi
s'est maintes fois confessé
en sachant que trop bien,
le poids méprisant de ses pêchés.

Mais rien n'y fait plus,
il prie depuis des heures,
rien ne s'efface..., au contraire.

Ses nuits et ses jours,
jusqu'à l'agonie,
ne restèrent plus jamais silencieux.
Il fut hanté par des voix,
arabes, somali, touareg, françaises...

La peur le tétanise
L'odeur de la poudre
Le sifflement des balles
Le cliquetis des gâchettes
Les cris, les pleurs, les prières
... puis soudain la douleur.

Il ne comprend pas
Il ne voit rien
et pourtant il a l'impression
de vivre intensément les émotions
de tous ces esprits dont
il devinait déjà les vibrations.

Soudain le roi repense
à son jeu de rôle préféré,
quand avec ses alliés
des contrées de la bêtise,
ils jouaient à la guerre,
aux pirates ou aux terroristes.

Il demande alors à son secrétaire:
"Cher ami, combien de morts déjà,
depuis que je suis sur le trône?"
"Majesté, je ne pourrais les compter,
des centaines sacrifiés à la guerre,
quatre otages c'est certain,
mais aussi de nombreux pirates et terroristes."

Mais le roi ne peut plus réfléchir,
il est happé par une douleur à l'oeil droit
puis dans la tête, le dos
et soudain il se sent brûler.
Florent, Michel, Antoine, Vincent...
Ces quatre prénoms résonnent dans sa tête
comme quatre guitares qui
marqueront le tempo de sa souffrance éternelle.

Car aux cordes de nos quatre héros humanistes
viendront s'ajouter les touches de piano
des militaires morts sous ses ordres,
ainsi que les flûtes somaliennes,
les tambours nigériens,
les violons afghans,
et toutes les notes
des âmes qui ont été sacrifiées.

En rendant son dernier souffle,
le roi s'éveillait
à une symphonie grandiose,
à la hauteur paradoxale
de sa médiocrité.

Et comme la bassesse de son âme
ne put comprendre
une telle harmonie musicale,
croulant sous le poids
de la culpabilité, de la peur
et de l'angoisse,
il ne put jamais
trouver le chemin...

 

 

Quelques extraits de discours de Sarkozy:

 

 

"Je mesure parfaitement mes responsabilités, je n'ai pas le droit de vous décevoir, je n'ai pas le droit de mentir. Faire une fois de plus, au lendemain des élections, le contraire de ce que l'on aura promis la veille, mentir délibérément pour ensuite ne pas tenir sa parole, proclamer avant les élections que l'on peut résoudre tous les problèmes et déclarer après que l'on n'y peut rien, serait faire la politique du pire et il ne pourrait en sortir que le pire. Que l'on ne compte pas ur moi pour cette politique, je dirai tout avant l'élection car je ferai tout après. Voilà ma morale en politique."

 

 

Source

 

 

"Je ne faillirai pas à ma mission. Je veux l'unité. Je suis le garant de l'unité. Et s'il le faut je serai unitaire pour tous les autres.

Je veux construire une nouvelle relation avec les Français, faite de vérité, de respect de la parole donnée, de confiance. Je veux un nouvel Etat, une nouvelle nation, une nouvelle République.

Je veux un Etat respecté. Je veux un Etat que les fonctionnaires soient heureux de servir et dont les Français soient fiers. Je veux un Etat exemplaire sur le plan de la diversité et de la lutte contre les discriminations. Je veux un Etat qui domine les intérêts catégoriels au lieu d'être dominé par eux..."

 

Source

 

 

"Je veux, si je suis élu président de la République, que d'ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid..."

 

Source

 

 

"Un journaliste digne de ce nom ne donne pas ses sources. Chacun doit le comprendre, chacun doit l'accepter."

Nouvel Observateur, 08/01/2008

 

 

"Tout n'est pas parfait en Tunisie, certes. Tout n'est pas parfait en France non plus.

... mais je veux le dire aussi parce que je le pense, quel pays peut s'enorgueillir d'avoir autant avancé en un demi-siècle sur la voie du progrès, sur la voie de la tolérance, et sur la voie de la raison?"

 

Source

 

 

"Nous ne soutiendrons ni les dictatures ni les pays dirigés par des régimes corrompus.

Je ne passerai jamais sous silence les atteintes aux droits de l'Homme au nom de nos intérêts économiques."

 

Source

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tanit - dans Décryptage!
commenter cet article

commentaires

simonet 12/06/2011 17:17


bonjour j ai lu sur ton site revu les photo de la belle tanit la mer et le vent je suis replonge dans cette violence avec la mort quand est ce qu on se boirat un cafe ensemble et que l on se
parlera on a a se dire j y pense depuis un moment et cest etre patient mais inch halla


cécile et jean-Charles 15/05/2011 19:59


Bonjour Chloé,

Nous voyons que votre blog continue son bout de chemin et nous le partageons. Solidairement, c et jc.


Philippe 20/04/2011 13:49


Mais si mais si il s'aventura sur le chemin des urnes...et la...patatra-)


philippe 18/04/2011 07:31


Bonjour
Magnifique texte!
Mais dans ce royaume de la connerie ou ce roi a atteind un tel degré et détient tous les records, je crains que dans son dictionnaire, il n'en soit pas arrivé à la lettre C pour la culpabiblité et
il est très loin de la lettre E pour l'empathie...
Amicalement
Phil