Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tanit... la déesse


Rechercher

Musique

30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 18:01
Samedi 26 juillet

Nous avons levé l'ancre samedi 26 juillet 2008 à 14h comme prévu, et contre toute attente.

Une partie des photos du départ (Merci à Mamie Badine)
link

La météo était annoncée favorable pour les deux premiers jours. A la fin de la première nuit de quart passée sans encombre avec un bon vent portant, nous sommes au large de l'île d'Yeu. Peut-être que si les équipières (Chloé et Julie) avaient un peu moins discuté pendant leur quart (4h-8h), Tanit aurait filé plus droit. Ne sachant pas encore ce qui l'attendait, le capitaine ne fut pas trop sévère.

La deuxième journée de nav se passa sous le soleil et dans la pétole molle.... on aurait aimé avancer, mais comme c'était notre première pétole du voyage, on l'a prise avec le sourire. En cette fin de journée au calme, nous avons eu la chance de croiser un groupe de dauphins. Grâce à eux, j'ai réussi à ce que Colin mette son nez sur le pont. Car jusqu'ici, il continuait sa petite vie dans le bateau comme si de rien n'était.




Après avoir bien profité du retour du vent au cours de notre deuxième nuit de quart.....et sans vraiment s'inquiéter des nombreux éclairs visibles au loin, les équipières (encore elles), ne se doutaient absolument pas de ce qu'elles allaient endurer.

Dès huit heures, Tanit fut bien nettoyée par une pluie battante et le vent se leva. La ligne posée par les équipières en fin de quart (et complètement oubliée à son sort dès que la pluie fut) permit au capitaine de ramener son premier thon.



A partir de ce deuxième matin (lundi), les choses s'accélèrent.....et la houle se lève contrairement à ce qu'en dit la météo (reçue par Francis sur le téléphone satellite).Nous devrons affronter des creux allant jusqu'à 5 mètres, et tous les estomacs ne l'ont pas supporté de la même manière. Une équipière s'est lancée dans la préparation du thon, l'autre a déclaré forfait.....! Par chance, c'est moi qui cuisinait le thon...comme le disait justement Julie, vu notre programme, il aurait été dommage que cela soit l'inverse. J'ai même découvert qu'il était plutôt grisant de barrer debout dans la houle, seule avec mon harnais... et les quelques globicéphales qui m'ont rendu visite.Ce bon coup de vent nous a bien rincé.... Le capitaine et ses équipiers (moins un) ont peu dormi, petit Colin s'est fait réveillé plusieurs fois par les vagues qui s'infiltraient par le hublot et la grosse Tanit était bien triste à voir (à l'intérieur) au petit matin.Quand enfin la mer s'est calmée, les équipiers de quart ont réveillé le capitaine pour installer le régulateur d'allure.... et là, première avarie du voyage, la pale immergée s'est fait la malle; nous devrons donc continuer de barrer jusqu'à l'arrivée.

Les vents étant plus favorables pour un retour à la maison que pour aller à La Corogne, nous avons changé de cap, pour filer sur Gijón en Asturie (Espagne). Après beaucoup de moteur (et oui, encore la pétole!), nous sommes arrivée hier soir dans la nuit (mardi soir).

Après avoir pris un repos mérité et rangé Tanit, me voilà avec Julie sur un petit muret de la ville, profitant du Wifi environnant, pour vous écrire ces quelques lignes.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

valerie 06/08/2008 13:56

joli thon frais...prêt à cuisiner !

Olivier Berthou 04/08/2008 00:22

Salut à toi, Cap'tain Iglo, ainsi qu'à tes poissons panés !!!

Superbes images, mais dis-moi, ça a quel goût, le dauphin? Il paraît que la chair ressemble à celle du koala...

nolwenn et kenan 03/08/2008 23:06

Wouaw ! Vraiment magnifique, on se croirait tout près des dauphins ! Merci de nous faire partager votre aventure...

Soizic 01/08/2008 21:50

Salut les aventuriers!
A peine une semaine que vous êtes partis et on en prend déjà plein la vue!
On attend la suite avec impatience...
Gros becs à tous
Antoine et Soiz

Fanny 01/08/2008 12:52

Coucou !

Le net, quelle invention stupéfiante !!!
Merci pour ces belles images et cette vidéo...

Comme diraient Mina et Badine...on en veut encore !

GROS BISOUS, les terriens pensent fort à vous !!